Je joue, j'écris, j'efface en ville eBook

Je joue, j'écris, j'efface en ville eBook en PDF et autres formats

:

Je joue, j'écris, j'efface en ville eBook gratuit en PDF

  • Auteur:
  • Éditeur: Editions de l'Imprévu
  • Date de publication:
  • Couverture: Broché
  • La langue: Français
  • ISBN-10:
  • ISBN-13: 979-1029506086
  • Dimensions:
  • Poids:
  • Relié:
  • Séries: JE JOUE J'ECRIS
  • Qualité:
  • Âge:
  • Auteur:
  • Prix: EUR 6,95

Les critiques de livres

Je joue, j'écris, j'efface en ville

mreigner2580

Pour les lecteurs de l'œuvre de Vaughn R. Demont qui se demandent où se trouve le contenu sexuel, ils sont susceptibles de le trouver ici. "Tales of the City" est un petit groupe de 2 nouvelles (Drive-Through et Joyeux anniversaire), une nouvelle (The Line of the Hunt) et une nouvelle (Let the River Run), mais pour 0,99 $, il y a beaucoup de histoire ici et de nouveaux personnages introduits dans la ville. "Drive-Through" est plus un rendez-vous galant qu'une histoire, bien qu'il présente une paire de personnages, un incubus et un werecat et Demont parvient à intégrer son humour de marque dans une scène de sexe publique et à le faire fonctionner. Alors que le personnage principal, Chuck, figure dans une histoire ultérieure, la pièce se tient assez bien seule et peut être lue et appréciée sans lire d'abord l'histoire plus longue de Chuck. "Joyeux anniversaire", la deuxième vignette, je pense que c'est pour les fans de The Vampire Fred: Wicked Game car il se déroule après les événements du roman et, tout comme "Drive Through", semble plus un rendez-vous galant qu'autre chose. Il y a un peu de la trame de fond de Fred et un peu plus de la chimie entre Fred et Daniel qui a rendu la première moitié de The Vampire Fred si agréable, mais c'est fini assez rapidement, et semble être là pour aiguiser l'appétit pour un travail plus long impliquant Fred. Cependant, si vous n'avez pas lu The Vampire Fred, vous serez probablement un peu perdu, mais comme c'est l'une des pièces les plus courtes, il n'y a rien à déduire de toute l'anthologie. Pourtant, je pense que l'anthologie aurait pu mieux faire avec peut-être un court métrage de Richard Stone ou l'introduction d'un autre personnage. "The Line of the Hunt" est probablement mon préféré de l'anthologie, présentant Jasper, un guépard-garou, et sa relation naissante avec la panthère-garou Lou. L'élément le plus fort est la façon dont la lutte de Jasper avec "le chat" est montrée, ce qui aide à élargir le cadre, montrant comment les loups-garous et les werecats et le travail similaire dans Demont's City. L'histoire est renforcée par la relation crédible entre Lou et Jasper (sans parler des scènes de sexe plutôt passionnées), les deux personnages ayant une bonne chimie et des allers-retours, et il est rafraîchissant de voir Demont faire plus que d'associer quelques smartasses comme il l'a fait dans le passé. Bien que je ne veuille pas nécessairement voir plus de Jasper, cela ne me dérangerait pas de voir ce que Demont pourrait faire de plus avec les garous dans son environnement. L'anthologie se termine avec "Let the River Run", une histoire au rythme décent de Chuck, l'incubus plus tôt dans l'anthologie, et sa relation avec la volonté humaine ainsi que ses origines. La pièce est racontée dans une série de flash-back concernant un meurtre apparent et l'implication de Chuck et la déposition ultérieure, et Demont parvient à jouer un peu avec les attentes du lecteur dans cette histoire, pour commencer, il y a un manque net de contenu sexuel dans une histoire sur un tentateur sexuel. C'est toujours un morceau solide, mais il y aura des lecteurs qui pourraient être déçus que Chuck ne trempe pas chaque page. Chuck lui-même est bien écrit, un autre ajout bienvenu à la galerie Demont de smartasses, avec des bizarreries sensées et autres. Il y a quelques idées de Richelle Mead ici, que Demont énumère comme une influence, et cela est plutôt apparent dans l'histoire de Chuck. Dans l'ensemble, "Tales of the City" est une diversion agréable avec de nombreuses scènes torrides pour ceux qui les recherchaient. Ce n'est pas son meilleur travail (je recommanderais probablement House of Stone pour son plus agréable jusqu'à présent), mais c'est certainement un bel ajout pour tout fan de fantasy urbaine gay ou de M / M.

2020-01-05 15:42

asanirosh

J'ai adoré The Mysteries of Pittsburgh, était juste un peu déçu par The Wonder Boys, aussi divertissant soit-il. Mais avons-nous vraiment besoin d'un autre prof d'écriture créative dysfonctionnelle et de la saga sans relâche picaresque de sa vie en désordre? Plus voulu que ressenti, dit ici.

2019-12-26 17:55

kentaniguchi

très bon et rapide!

2019-12-26 02:32

ebillustration

DNF - Au début, j'ai vraiment apprécié ce livre mais ensuite il s'est enlisé dans les détails. Il s'agit plus de l'église au début des années 1600 que de la fabrication de la Bible. En fait, l'auteur dit même qu'il y a peu d'informations sur la traduction et la complication réelles de la Bible King James.

2019-12-22 00:50

Titre de livre

Taille

Lien

Je joue, j'écris, j'efface en ville lis de EasyFiles

5.8 mb. Télécharger livre

Je joue, j'écris, j'efface en ville Télécharger de OpenShare

4.1 mb. Télécharger libre

Je joue, j'écris, j'efface en ville Télécharger de WeUpload

3.8 mb. lis livre

Je joue, j'écris, j'efface en ville Télécharger de LiquidFile

3.3 mb. Télécharger

Je joue, j'écris, j'efface en ville eBook gratuit en PDF

Titre de livre

Taille

Lien

Je joue, j'écris, j'efface en ville lis dans djvu

5.4 mb. Télécharger DjVu

Je joue, j'écris, j'efface en ville Télécharger dans pdf

4.9 mb. Télécharger Pdf

Je joue, j'écris, j'efface en ville Télécharger dans odf

5.6 mb. Télécharger ODF

Je joue, j'écris, j'efface en ville Télécharger dans epub

3.3 mb. Télécharger ePub

Livres connexes

Astérix aux Jeux olympiques. . . CARCINOMA'était un scrapbook culte. CARCINOMA'est désormais un haze. Une superproduction à la hauteur de la réputation mondiale de nos héros gaulois. Un choose de légende : Gérard Depardieu en...

...