namana_235aeec

Ana Sampedro Sampedro de Commes, France de Commes, France

Lecteur Ana Sampedro Sampedro de Commes, France

Ana Sampedro Sampedro de Commes, France

namana_235aeec

Dans mon introduction à l'Inde et à Salman Rushdie, par le biais d'une vente de garage, j'ai trouvé que Midnight's Children était une bonne introduction. C'est une histoire incroyable que je recommande fortement, même à ceux (comme moi) qui n'ont aucune expérience antérieure de l'histoire ou de la culture indienne. Malheureusement, je ne pensais pas que la seconde moitié de l'histoire était tout à fait conforme à la norme établie par la première moitié. Le ton a changé, les paramètres ont tourné, les personnages ont semblé perdre beaucoup de leur cœur. Non pas qu'il n'y ait pas encore de passages incroyables, et peut-être les scènes les plus obsédantes de tout le livre, mais cela ne me semblait pas tout à fait normal. Donc, un aperçu de base du roman ... Tissé au milieu d'intrigues politiques s'étalant sur des décennies et des sous-continents entiers, il y a des histoires d'amour, des histoires de méfaits de l'enfance, des âges, des naissances, des décès, des trahisons, des miracles et de la folie, dans une égale mesure. C'est un roman complexe, divertissant et, parfois, instructif; une épopée multigénérationnelle commençant au Cachemire avec des diamants et des rubis et se terminant à Bombay avec des cornichons et du caca. Au sens propre. Pas une histoire pour les âmes sensibles, elle raconte la vie et l'époque qui ont précédé la naissance de Saleem Sinai - qui coïncide avec l'indépendance de l'Inde de la domination britannique - et son extraordinaire voyage à travers les événements de la vie, qui est parallèle à celui de l'Inde. J'ai trouvé des pièces absolument géniales. Certains frisaient le ridicule. Beaucoup étaient beaux et touchants. Et bien que ce ne soit pas ma lecture préférée, c'est l'une des plus mémorables.

namana_235aeec

C'était une très belle histoire - chacun des quatre personnages principaux était très intéressant et bien pensé. Le livre est divisé en parties et dans chaque partie il y a 4 chapitres ... un pour chacun des personnages principaux, donnant au lecteur l'histoire sous différentes perspectives, mais toutes connectées et liées. Ce que j'ai lu était une copie du lecteur avancé ... J'espère que lorsqu'ils publieront le livre final, ils utiliseront une police un peu plus grande pour les chapitres de Morris. Ce qu'ils utilisaient dans l'édition ARC était parfois un peu petit à lire.