boofalufb72a

Boofaluf Buffalo Buffalo de Pavlovka, Saratovskaya oblast', Russia de Pavlovka, Saratovskaya oblast', Russia

Lecteur Boofaluf Buffalo Buffalo de Pavlovka, Saratovskaya oblast', Russia

Boofaluf Buffalo Buffalo de Pavlovka, Saratovskaya oblast', Russia

boofalufb72a

J'ai toujours hâte de lire des livres sur L.A., mais ils me déçoivent presque toujours. (Aucun d'entre eux ne capture vraiment mon L.A. — bien que curieusement, je pense que le monde de Raymond Chandler croise parfois le mien. De plus, le film Blade Runner.) Le dernier roman de See a malheureusement poursuivi la tendance. Il se déroule dans un univers censé être légèrement différent du nôtre, dans lequel la sécurité nationale après le 11 septembre a été encore plus renforcée qu'elle ne l'était réellement. Malheureusement, la différence semble si quelque chose de trop léger - je ne suis pas sûr que je me serais rendu compte que c'était une AU si je n'avais pas été informé par la copie de couverture. Aucun du reste du roman ne se réunit vraiment non plus; il suit plusieurs personnages interconnectés, qui ont tous des raisons de passer du temps au centre médical UCLA. Edith est une volontaire de l'hôpital dont le mari est décédé d'une maladie prolongée la veille des attaques du World Trade Center; son fils Phil est dermatologue; Andrea et OmgGuyWhoseNameI'veAlreadyForgotten ont tous deux des membres de leur famille qui sont malades. Tous ces personnages sont assez désagréables, et ils résolvent tous leurs soucis concernant la famille et la mort d'une manière qui semble étrangement irréaliste. J'ai fini ce roman en me sentant comme si j'avais raté quelque chose, mais j'en ai parlé à ma mère ce week-end, et même si elle aime See's Golden Days, elle se sentait de la même façon. Bon, revenons donc à mon évaluation initiale: cela ne fonctionne pas vraiment. Où qu'il aille, il n'y est pas parvenu.

boofalufb72a

Cela devait arriver ... J'ai lu 39 livres cette année, et c'est le premier que je n'aime vraiment pas. Il est incroyablement verbeux, a eu un démarrage très lent (il m'a fallu un tiers du livre pour m'intéresser à distance), d'accord au milieu, puis le livre se termine. Je n'aimais pas tous les personnages, les sujets eux-mêmes étaient ternes et la langue était prétentieuse. La seule bonne chose que je puisse trouver à dire sur ce livre, c'est qu'il a une jolie couverture.

boofalufb72a

Lecture rapide. Difficile à expliquer mais j'ai vraiment apprécié. La lecture de l'auteur et de ses motivations a rendu la lecture du livre plus compréhensible.

boofalufb72a

J'ai lu ce livre sur mon voyage en sac à dos à travers l'Europe (rien de tel que le voyage que Bryson a fait). C'était drôle, intéressant et à propos de l'occasion. J'avais des tonnes d'histoires comme celles du livre. Pas les histoires d'avoir peur des ours ou de dormir dans des tentes, mais les histoires des gens excentriques que Bryson a rencontrés en parcourant le sentier. C'était amusant pour moi de lire ce livre alors que j'étais entouré de personnages tout aussi intéressants - il faut quelqu'un de féroce pour vivre dans des auberges (ou des tentes, dans le cas de Bryson) pendant des mois.

boofalufb72a

Overall it's a wonderful book, I loved it. The book is divided in three big parts (the castle part, the travel, the ending) And I must agree with all the other reviewers here: the first part of the book is really slow and mostly boring, I found myself jumping pages, reading a word out of a paragraph and so on. The ending of the first part is bad written in my opinion, the emotions where not there, the last three days where strange, fake in some ways, not what you would expect an intelligent princess to do in that case. But after that,the book really starts. I found impossible to put it down. The travel part is wonderful, the ending part is really satisfying.