thabisomanbd6e

Thabiso Manyelo Manyelo de Savy, France de Savy, France

Lecteur Thabiso Manyelo Manyelo de Savy, France

Thabiso Manyelo Manyelo de Savy, France

thabisomanbd6e

Ce fut une grande série. Je suis accro depuis le début, je ne sais pas pourquoi ça m'a pris autant de temps pour le démarrer. Ce livre a commencé un peu lentement, mais il s'est accéléré et est devenu vraiment intéressant plus tard. Cependant, le livre allait changer de perspective et beaucoup de scènes de la société humaine étaient assez ennuyeuses et je m'en fichais vraiment. Je sentais que la fin cadrait avec l'histoire, mais je n'aimais pas l'épilogue et comment il laissait les choses assez ambiguës. Je n'aime vraiment pas quand les auteurs vous emmènent à travers un voyage (dans ce cas un voyage de 3 livres) et le terminent en vous donnant un court paragraphe qui pourrait signifier un certain nombre de cela. La fin ambiguë ne correspondait pas vraiment non plus au reste de l'histoire. Tout au long de la série, nous n'avons jamais caché d'informations sur ce qui est arrivé à tout le monde, mais à la fin, nous savons que tout le monde a un destin différent du personnage principal.

thabisomanbd6e

Stanton est un vrai con. Alicia n'est pas une si bonne dame, mais elle mérite mieux que ça. Laisse ce Falcon tranquille dans son château de glace, ma chérie.

thabisomanbd6e

J'ai trouvé [Book: The Lightning Thief] de Rick Riordan comme un roman rapide et divertissant sur Percy Jackson, un sang-mêlé. Les demi-sangs sont mi-mortels, mi-dieu. Le livre entrelace de nombreux aspects de la mythologie grecque alors que Percy voyage dans une quête pour arrêter le destin imminent pour les Olympiens, et finalement trouver également sa place dans le monde.

thabisomanbd6e

J'ai acheté ce livre dans une crise de poésie et il est fidèle à son titre. Depuis, je l'ai lu d'innombrables fois, dans le bonheur et la tristesse, dans les avions, dans la baignoire, à haute voix auprès d'amis et de connaissances, à moitié ivre, complètement ivre, sobre et tout le reste. Ses pages sont un gâchis de taches de vin rouge et d'eau renversées, et je pense que presque chaque poème est marqué d'un post-it, d'un marque-page de fortune ou d'une oreille de chien, dont la moitié ne m'appartient pas. Ce livre est d'une valeur inestimable pour tous ceux qui aiment la poésie ou pour ceux qui veulent aimer la poésie. Il y a un sentiment ici pour chaque situation. Dans toutes les fois où je l'ai lu, un joyau non découvert m'est apparu, même si j'ai lu ce poème 47 fois auparavant.