julianacuttin

Juliana Cuttin Cuttin de Henley, Dorchester, Dorset , UK de Henley, Dorchester, Dorset , UK

Lecteur Juliana Cuttin Cuttin de Henley, Dorchester, Dorset , UK

Juliana Cuttin Cuttin de Henley, Dorchester, Dorset , UK

julianacuttin

Hmmmm. Je n'étais pas amoureux du premier livre de cette série, mais j'ai pensé essayer celui-ci, car 1) j'aime * l'idée * des livres de Flavia de Luce, 2) les titres de cette série sont cool, & 3) J'aime juste les livres d'une série, en général. Malheureusement, j'ai détesté celui-ci encore plus que je n'ai pas aimé le premier. J'essaie de cerner ce que je n'aime pas dans ces livres depuis la page sur la page 20 du premier livre, et le voici: quelque chose ne "résonne pas" avec les personnages, le ton ou l'histoire elle-même . Le dialogue est faible et artificiel. De façon alarmante, malgré l'incroyable facilité de l'auteur à fournir des détails intéressants sur tous les personnages, ils me semblent tous pareils; il n'y a aucune nuance structurelle dans aucun des dialogues. De plus, les métaphores et les comparaisons qui abondent, bien qu'imaginatives, sont à mon avis surutilisées. Je pense que le livre manque structurellement également. Pour une raison quelconque, chaque fois que Flavia parle à quelqu'un dans sa ville pour tenter de comprendre l'affaire, elle (étonnamment!) Obtient * juste * les informations qu'elle recherche. Parfois, les changements émotionnels des personnages sont trop rapides pour que je puisse y croire. En outre, et c'est l'une de mes plus grosses plaintes - parfois, je ne pense pas que les autres personnages du livre traitent honnêtement la réalité que Flavia est ONZE. C'est une enfant et j'ai parfois l'impression que, soit dans le ton auquel elle s'adresse, soit dans les informations qui lui sont données (ou dont elle a connaissance), elle est traitée comme une jeune de 20 ans. La chose à propos de ces livres, cependant, c'est qu'ils sont merveilleusement détaillés. Il y a beaucoup de détails riches sur Flavia elle-même (comme le nom de son vélo, Gladys, et le fait qu'elle lit les vieux journaux de chimie moisis) et sur ses sœurs - j'aime toutes les allusions à la littérature classique. Cependant, même les débats entre sœurs ne sonnent pas juste. Tout cela est trop insuffisant pour moi. Je souhaite que non!